J’ai déjà publié un article sur cette maison où j’avais dégusté une bonne partie de leur gamme.
Voici la présentation de leur champagne SEC, vin de dessert.
Installés à Passy sur Marne, au pied d’un des coteaux les plus pentus et ensoleillés de la Vallée de la Marne, au détour d’un méandre, sans doute le plus accentué de tout le lit de cette belle rivière, la famille SERVEAUX élève les 3 cépages champenois avec talent et passion. Depuis le décès prématuré de leur père Pascal pionnier du Meunier, ses trois enfants Elodie, Nicolas et Hugo, ont repris le flambeau et à partir de leur terroir de 15 hectares naissance à une quinzaines de cuvées réparties en deux gammes Ancestrale et Terroirs.
Dotés d’un chai ultra moderne équipé de cuves inox de toutes tailles ils peuvent élaborer des cuvées de différents volumes, y compris des parcellaires.

C’est le Meunier, dont leur père a été un des pionniers, que Elodie, Nicolas et Hugo  SERVEAUX mettent en avant. Pendant des décennies on ne jurait que par le Pinot Noir et le Chardonnay, le Pinot Meunier comme on l’appelait à l’époque était réservé aux « petits » champagnes. En véritables amoureux de leur terre, les SERVEAUX connaissent parfaitement chacune de leurs parcelles et ce que chacune d’elle peut fournir de mieux : Ils font donc la part belle à ce cépage dans leurs assemblages et ont même « sorti » une cuvée Meunier d’Antan, sublime, dont j’ai déjà parlé ici.

A l’occasion de l’Epiphanie et de sa traditionnelle galette j’ai choisi leur cuvée Douceurs de l’Instant, pour laquelle ils ont opté pour un dosage modéré à 22 grammes/litre (donc en sec). Je rappelle que pour avoir l’appellation sec le champagne doit être dosé entre 17 et 52 grammes par litre. On est donc ici à un niveau bas, pour rehausser seulement les qualités de ce vin issu d’excellents raisins à pleine maturité.

Ce vin présente la double qualité de se marier aussi bien avec la galette ronde du Nord (Pâte feuilletée et Frangipane) que la couronne briochée parfumée à la fleur d’Oranger et aux fruits confits du Sud.

Fiche technique

Terroir : Argilo-calcaires de Passy-Sur-Marne et Barzy-Sur-Marne
Assemblage : 80 % Chardonnay – 20 % Meunier
Vins de Réserve : 20 %
Vinifications : Fermentations alcooliques en cuves inox – Fermentation malo-lactique bloquée ou partielle
Vieillissement sur lattes : 36 Mois (comme pour un millésime), 15 mois suffisent pour un non millésimé.
Dosage : 22 grammes de sucre par litre

Dégustation : Sa belle robe dorée parée de ses fines bulles chatoyantes, est élégante et nous ouvre l’appétit !
L’attaque est franche, sur des notes exotiques, la texture est onctueuse et la finale longue sur des touches miellées.
Grâce à son dosage de 22 grammes seulement, proche de l’extra-Dry (12-17 gr) légèreté, élégance et  complexité sont au rendez-vous. Ce dosage vient seulement accentuer la touche gourmande que possède déjà naturellement ce vin dont l’onctuosité charme dés la mise en bouche. La fermentation malo-lactique non faite ou partielle entre également en ligne de compte pour maintenir légèreté et fraîcheur au vin, sans faire perdre son expression suave et gourmande au vin.