Étiquettes

, , , , , , ,

Présentation

Bouteille galbée, symbolisant élégance, distinction et puissance tranquille

Le vigneron et son exploitation


Olivier Bonville, est oenologue, il a obtenu son DNO (Diplôme National d’Oenologie) à Reims, puis a fait ses premières armes en Corse et en Allemagne avant de revenir au domaine familial à la fin des années 90.

Il est l’ héritier d’une tradition de précurseurs d’excellence : Albert son arrière grand-père, acquiert quelques bonnes terres en 1900, quelques années après le terrible fléau du Phylloxera qui ravagea le vignoble européen, il fallait y croire à cette époque là !
En 1937 la situation économique s’est encore dégradée et pourtant, Albert, poussé par l’arrivée de son fils Franck, achète au coeur d’Avize, une maison vigneronne contenant pressoir, foudres et qui abrite des caves du XIXème siècle.
Après la seconde guerre mondiale, Franck produit des cuvées à son nom, agrandit l’exploitation et voit arriver la mécanisation avec joie. Gilles, le père d’Olivier, et Ingrid sa mère, modernisent à leur tour les installations et remplacent progressivement les foudres (gros « tonneaux ») par des cuves en acier émaillé puis en inox de plus petite taille, permettant un travail de vinification plus précis.

Son domaine est constitué de 77 parcelles réparties exclusivement sur les villages Grands Crus de la Côte des Blancs : Avize, Oger et Mesnil-Sur-Oger. Le domaine est orienté vers la culture raisonnée. Olivier travaille depuis 2011 à l’obtention du label Haute Valeur environnementale (HVE) et cherche à tirer la meilleure expression possible de ses terroirs magnifiques (classés en Grand Cru Blanc de Blancs) par un travail très soigné à la vigne avant tout.

Ce rosé Grand Cru est issu d’un assemblage et d’une sélection rigoureuse de raisins issus de deux grands crus : Ambonnay, pour le Pinot Noir à concurrence de 10 %, qui apporte un joli « fruité gourmand » et Avize pour la distinction incomparable de son Chardonnay à 90 % et bien que le dosage soit assez conséquent (10 gr de sucre par litre), il épouse parfaitement la gourmandise du vin sans l’alourdir.

Dégustation

Dés l’ouverture ce champagne libère des notes de fruits rouges, puis en bouche, l’attaque est tendre, gourmande et élégante, et à mesure que le vin se réchauffe, arrivent des notes pâtissières, signature de la maison Franck Bonville, avec une finale suave et fraîche.

Anecdotes

J’ai d’abord connu ce champagne en demi-bouteille qui n’est pas, comme chacun le sait, un contenant idéal pour le vin et encore moins pour le champagne et pourtant… quelle élégance, quelle suavité, quelle qualité, qui m’ont immédiatement séduit. Du coup j’ai commandé des demi-bouteilles pour les fameuses visio-dégustations et la Saint Valentin bien sûr, mais suis également passé aux plus gros contenants !

Comme disent les anglais, le Magnum est un bon contenant quand on est deux, surtout quand l’autre est malade… ceci dit je ne souhaite la maladie de personne, enfin quand il s’agit d’un magnum de Rosé Franck Bonville, je ne sais pas !