Escapade en Champagne du 22 Septembre 2015

Serveaux 006Serveaux 012

Hugo Serveaux et son frère ont repris la main sur l’exploitation familiale et élaborent aujourd’hui une gamme complète de vins de grande expression dans la Vallée de la Marne. Issus essentiellement du Pinot Meunier, leur gamme se décline en 6 cuvées pour constituer une gamme très cohérente autour du repas.

Nous avons découvert les cuvées:

1- Raisins Noirs: train de bulles persistant, bulles fines sur un fond de robe jaune or. Les vins sont issus d’une base d’assemblage 2009-2010. Le nez est puissant, généreux sur une palette de pâtisserie pain d’épices, miel, ananas et coing. A l’agitation, apparaissent des touches de minéralité. L’attaque est vive, le vin taquine le palet et très vite elle devient douve et crémeuse. Une sensation de générosité apparaît et la fin de bouche est minéral (calcaire). Ce vin est dosé à 5 grammes, correspond parfaitement aux apéritifs d’automne, aux entrées de poissons grillés, aux viandes blanches et fromages à pâtes pressées.

serveaux raisins noirs

2- La cuvée Méandres issue d’un assemblage 80% Chardonnay et 20% de Pinot Meunier est d’un jaune pâle qui tranche avec le précèdent. C’est encore une base 2009-2010. Le nez est plus végétal et sur des touches d’agrumes. L’attaque est crémeuse, florale et minérale. On retrouve les touches d’agrumes. Cette cuvée appelle un plateau de fruits de mer.

3- La cuvée Les Blancs de la Vallée mûrissent à proximité de la rivière: bulles très fines, cordon rémanent, robe très pâle. Nez de pain brioché et d’agrumes. L’attaque est très tendue (base 2010-2011), le développement se fait sur des fleurs blanches et une minéralité prononcée. La finale est plus ronde et laisse une impression de plénitude.

4- La cuvée Meunier d’Antan: comme le vin précédent, on est sur une base 2010-2011. La bulle est ici plus grosse, le train de bulles très dense avec une beau cordon et une couronne de mousse assez dense. La robe est jaune paille, le nez est généreux et crémeux, la bouche d’abord amère devient gourmande (le dégorgement est effectué sur cette bouteille 18 mois avant sa commercialisation). Ce vin est dosé à 7 grammes pour faire ressortir le fruit et le côté vineux de cette cuvée.

serveaux Meunier d'Antan

5- Grand Vintage 2005: ce vin est issu de 50% de Pinot Meunier, 50% de Chardonnay, issus de vignes de 40 ans sur des sols argilo-marneux. La fermentation alcoolique est réalisée en cuve pour le Meunier et en fût pour le Chardonnay. Pas de fermentation malolactique sur cette cuvée. Dosage à 6 grammes, vieillissement 84 mois (6 ans). On est en présence ici d’une très grande bouteille “cousue main”. La bulle est très ronde, le cordon est très rémanent, la robe est d’un jaune or rappelant certains Sauternes. Le nez très riche démarre sur du pain d’épices, rappelle, bien qu’il n’y en ait pas une seule grappe, de vieux Pinot noirs de Bourgogne. A l’aération la figue sèche, la cannelle, le clou de girofle, le safran se succèdent en crescendo. La bouche est très gourmande sur la figue essentiellement et se termine par une minéralité doublée de saveurs de confiture de rhubarbe. Cette bouteille mérite les plus grands mets de fête (foie gras, filet de biche jusqu’au cuissot de chevreuil. En fin de dégustation me vient l’association d’un brie au mascarpone et allumettes de truffes).

serveaux vintage

6- Rosé de Saignée: fermentation alcoolique en cuve, pas de fermentation malolactique, dosage à 6 grammes, 50% de Pinot Meunier, 50% de Pinot Noir. Millésime 2010 non-déclaré. Sol argilo-calcaire. Bulles extrêmement fines pour un Blanc de Noirs, rose très soutenue, on est résolument sur un vin de repas. Nez de vin rouge réduit (cette bouteille nécessitera sans doute un carafage). Après aération, un univers de fruits rouges mentholés et de chlorophylle se révèle. L’attaque est très fine sur des touches de réglisse et de fruits noirs bien mûrs.

serveaux rosé

Tous les dosages de la maison Serveaux sont effectués à partir de meuniers de réserve élevés en fût.

Publicités