Dans un immeuble pur ARTDECO récemment superbement restauré à REIMS, siège de la prestigieuse université,  se réunissait une nouvelle édition de « Passion Chardonnay en Champagne », réunion de 10 vignerons champenois qui ont en commun la double passion d’élaborer de grands vins de Champagne à base de Chardonnay et d’avoir à cœur de permettre à chacun de leurs terroirs, d’exprimer ce cépage avec singularité en lieu dit unique ou assemblés suivant la philosophie de chacun.
N’étaient représentés ici, dans un but pédagogique, qu’un seul terroir de chacun des 10 vignerons présents. Cette mise en avant de la singularité d’expression de chaque terroir était remarquablement mise en évidence par la dégustation – en avant propos de la dégustation des champagnes – de leurs vins clairs 2014. Ces vins serviront à l’élaboration de leur futur brut réserve ou d’une autre cuvée. Je rappelle que le vin clair en Champagne est le vin blanc tranquille dont l’élaboration est terminée, c’est lui qui est tiré en bouteille avant deuxième fermentation en bouteille, provoquée, je le rappelle également, de main d’homme par l’ajout d’une liqueur de tirage composée de sucre et de levures.

Cet avant propos était magistralement animé par le rémois Geoffrey Orban (Société EDUCAVIN) qui allie passion,  pédagogie, parfaite connaissance des terroirs champenois et des mécanismes de la dégustation et ce qui ne gâte rien humour et bonhommie. Ce fut un régal tant pour le palais que l’esprit.

PASSION CHARDONNAYen Champagne 2015 021                      A gauche Geoffrey ORBAN et son morceau de craie magique !

 

Pour le palais d’abord, car la plupart de ces10 vins, j’évite le mauvais jeu de mot, frisaient la perfection de l’expression du terroir et du raisin, du vin et de sa liqueur juste présente pour rehausser chaque terroir et surtout ne pas « pommader » le vin.

Tous les vignerons manifestent ici une volonté d’excellence dans la pureté d’expression : puissance maîtrisée, sur le fruité ou la fraîcheur acide, l’agrume ou le floral suivant les terroirs et toujours, toujours, en fin de bouche la minéralité de la craie, associée parfois à l’argile, le sable ou un autre composant géologique !

 

Chacun des 10 terroirs dégustés présente une combinaison de craie, plus ou moins pure, plus ou moins affleurant le terroir, combinée à de l’argile, du sable, des colluvions de différentes sortes qui donnent ce caractère unique à chaque vin clair et donc ensuite au champagne.

 

Pour l’esprit : C’était une véritable jouissance de découvrir et ressentir en bouche, tout en l’analysant grâce aux explications limpides de Geoffrey comment la craie communique à la sève montante – par les racines de la plante qui y plongent – jusqu’à la feuille, la fleur puis la baie de raisin, les éléments minéraux permettant aux précurseurs d’arômes de se révéler et de se développer, donnant l’expression aromatique propre à chaque vin.

 

PASSION CHARDONNAYen Champagne 2015 007La craie s’est constituée sur 20 millions d’années au Crétacé supérieur à la vitesse de 1,5 cm par siècle à peu près.

 

 

Venait ensuite la dégustation de deux cuvées de chaque vigneron provenant, autant que possible, de la vigne dont le vin clair venait d’être dégusté, toujours dans un but pédagogique.

 

Étaient dégustés un brut sans année ou une cuvée particulière et le millésime 2008, car, par chance, chacun des 10 vignerons avaient choisi de millésimer 2008 et d’en avoir encore en stock !

 

J’ai surtout remarqué trois vignerons ayant des expressions tout à fait étonnantes, fruit d’un travail minutieux, souvent fruit d’une expérience d’une vie, voire plus !

 

Prochain Post : Champagne des frères COLLET (Domaine COLLET)Forent, Thomas et Vincent reprennent l’exploitation familiale en 2002 et vont résolument s’orienter vers un travail minutieux de mise en valeur de leurs terroirs. J’en parlerai la semaine prochaine…

 

En attendant : Pour en savoir plus sur Passion Chardonnay en Champagne :http://passion-chardonnay.fr/index-fr.html

 

Publicités